Dahlia Fotsing

Share Button

Artiste aux multiples talents.



L’univers musical de Dahlia Fotsing se tourne désormais vers la chanson traditionnelle africaine.

Elle a choisi de se produire en acoustique accompagnée à la guitare par Mawana Slim. La jeune chanteuse camerounaise nous invite à un voyage intimiste sur sa terre natale, là-bas près du fleuve, où naguère, dans le souffle du vent, s’élevait la voix de sa grand-mère… Bercée par le chant de ses ancêtres, Dahlia n’a rien à envier aux plus grandes quand elle revisite l’univers de son enfance au rythme de sa seule voix. Un retour à ses racines africaines qu’elle souhaite faire partager à son public d’ici et de là-bas.




Auteur, compositeur, interprète et comédienne, Dahlia a d’abord porté sa musique sur les scènes africaines avant de se produire en Europe.

Elle débute à 17 ans en tant que choriste de vedettes camerounaises, mais, en 1999, s’installe en Côte d’Ivoire où elle enregistre l’album Ebanné (Reste forte) et Eyola (La parole). Elle s’enrichit de multiples rencontres musicales jusqu’à assurer la première partie du concert de Myriam Makeba au Palais des Congrès de Yaoundé. Envol ensuite vers l’Allemagne, puis retour à Abidjan où elle compose son album « Femme » sorti en 2003, avant de s’installer à Paris. Choriste auprès d’artistes comme Papa Wemba et Salymata Diabaté, mais aussi chanteuse à part entière, elle compose « Cœur de femmes » en 2012. Un album Afro Beat enregistré à Paris qui dénonce les violences faites aux femmes (Allo Police). Pour défendre cette cause, Dahlia a également donné un concert acoustique au Theâtre St Louis, à Pau, où elle est installée depuis 2012. Dans son dernier album « Espoir » sorti en 2015, avec le titre « Tambour Africain », Dahlia renoue avec la chanson folk traditionnelle qui marque son retour aux sources de sa culture.